Publié dans Non classé

Jolie semaine en Instagram # 12

 

Ça fleure bon Noël à la casa et j’avoue que toutes nos activités de la semaine tourne autour de la venue future du gros barbu.

 

IMG_20171204_065649.jpg

 

Le week-end dernier, direction le marché de Noël de notre village pour récupérer les jolies choses fabriquées par les gnomes. Évidemment, on a fait une halte par la boîte aux lettres pour poster la lettre au Père Noël. Et surprise, il était présent au marché et les gnomes ont pu l’approcher ! J’étais toute émue de voir leurs yeux briller et leurs sourires qui remontaient jusqu’aux oreilles. On a ensuite poursuivi l’après-midi autour d’un bon gâteau en famille et un chocolat bien chaud pour se réchauffer.

Malheureusement, je pense que le froid a eu raison de nous et le reste de la semaine a été entièrement consacré aux microbes : visite chez le Docteur, vomitos en folie, fièvre à 40° et toux de folie.

Fin de semaine, on ne se laisse pas abattre et on prend le temps de décorer le joli sapin que papa a ramené. Tradition oblige, c’est youyou qui pose l’étoile au sommet !

J’espère que les prochaines semaines vont être plus clémentes car je n’ai pas encore finalisé les achats de Noël et j’ai l’impression qu’il me reste encore milles et une choses à faire …

 

IMG_20171203_151206IMG_20171203_151839IMG_20171203_154250IMG_20171206_135410IMG_20171207_144623IMG_20171208_152955IMG_20171209_184835IMG_20171210_093145

 

Et pour ceux et celles qui auraient loupés l’info croustillante du blog, un peu maigre cette semaine je l’avoue, voici un petit récap des billets de la semaine :

Bon dimanche !

C’est ma participation aux Petits Bonheur du Blog C’était comment avant.

Publicités
Publié dans Tranches de vie

L’équitation, c’est son dada !

 

Dès la naissance d’Ambrine, je me suis de suite posée la question des loisirs. Oui je sais, c’est loin d’être le sujet préoccupant d’une jeune maman mais c’était un point sur lequel je ne voulais surtout pas me planter.

 

IMG_20170218_164341

 

Petite, je n’ai malheureusement pas eu la chance de m’intéresser à un sport ou à une activité. J’ai bien essayé la danse, le tennis, la GRS et j’en passe, mais rien ne m’a vraiment intéressé plus que ça. Avec le recul, je regrette un peu de ne pas avoir persévérer car le sport est une excellente manière de s’ouvrir aux autres et de se découvrir.

Ambrine a aussi eu la bougeotte puisqu’elle a expérimenté plusieurs sports avant de pratiquer l’équitation : babygym, danse et patinage artistique.

En fait, elle a fait une première année de poney entre la danse et le patinage artistique. Elle aimait bien mais le coup de coeur n’a pas opéré. Et puis une chute, et tout s’est écroulé. Elle est bien remonté en selle mais cela n’a pas duré …

Deux ans après, elle a voulu retenter. J’avoue que j’étais très septique : Pourquoi ça marcherait cette fois là où tout a échoué avant ? Et puis devant son insistance, j’ai cédé.

Rebelote donc et ré-inscritpion dans le même club. On ne change pas les bonnes habitudes d’autant que j’aime beaucoup ce club, nature et sans chichi, loin des idées pré-conçues que l’on se fait du monde de l’équitation. Car non, l’équitation n’est pas réservée à une élite !

 

IMG_20171125_174701

 

Au contraire, et c’est un peu la raison de mon article, l’équitation est un sport complet et pas plus dangereux qu’un autre sport s’il est pratiqué dans le respect des règles. En effet, il permet de se confronter au cheval et de développer des capacités d’attention, d’observation, d’imposition de soi et de patience. Polyvalent, il permet de se dépenser tout en s’évadant au sens propre.

Ambrine, de nature discrète et introvertie, s’est révélée depuis qu’elle a repris l’équitation. A chaque fois que je l’observe, je vois une jeune fille sûre d’elle, attentive et à l’écoute de son poney. Elle qui râle à chaque fois que je lui demande de ranger sa chambre, me demande chaque semaine de la déposer bien avant l’heure de son cours pour nettoyer les écuries et s’occuper des chevaux. Un comble !

 

IMG_20170617_145151

 

La peur de la chute a fait place à la persévérance. Elle a essuyé plusieurs vols planés mais répète inlassablement la phrase fétiche de sa professeur : il faut tomber au moins 100 fois pour être une bonne cavalière. Je pense surtout qu’elle  » apprend  » à tomber en fait et qu’elle sait maintenant prendre sur elle pour se surpasser.

Certaines diront que l’équipement coûte un bras. Personnellement, je ne dirais pas vraiment ça. Disons plutôt qu’il faut savoir jongler avec son budget et s’équiper malin. Certains magasins de sport comme Décathlon offre la panoplie du parfait petit cavalier à prix tout doux, et rien ne vous empêche d’acheter d’occasion. D’ailleurs, de nombreuses annonces sont proposés dans les clubs ou dans les sites de vente d’occasion. Et puis, il faut profiter de certaines fêtes pour offrir et faire plaisir !

 

IMG_20170618_114214

 

A chaque cours, je ne peux m’empêcher de passer derrière le manège pour l’observer par un petit trou de souris. Mon coeur de maman est fière de la voir s’épanouir dans ce sport qu’elle a choisit comme passion. Galop 1 en poche, elle file maintenant vers le galop 2. La compétition ne l’intéresse pas, sa seule aspiration est d’avoir SON cheval et de partir se balader pendant des heures. J’espère vraiment qu’elle pourra un jour réaliser ce rêve et ainsi aller jusqu’au bout de cette passion qu’elle croque à pleine dent !

Publié dans Tranches de vie

Jolie semaine en Instagram # 11

 

Nous voilà en décembre et je n’ai pas vu la semaine filée. Encore trois semaines et Noël sera là …

 

IMG_20171127_200236

 

Début de semaine, le quotidien reprend du service et, comme d’habitude, c’est le bal du voiture-boulot-dodo. J’ai tout de même profité de mes pauses pour suivre le déroulement des efluent 6 auquel je n’ai pas participé cette année, un brin nostalgique des anciennes éditions où j’avais eu la chance d’y aller grâce à mon ancien blog. Mais ce n’est que partie remise, et peut-être que l’année prochaine, j’en serais !

Mercredi, Siham a ramené son premier chef d’oeuvre des Beaux Arts. C’est le seul et unique que nous avons pu voir jusqu’à maintenant, les autres étant réservé à l’exposition de fin d’année.

Avent oblige, on a tous ouvert nos calendriers de l’Avent, y compris moi qui me suis fait plaisir avec celui du Couvent des Minimes, une marque que j’affectionne tout particulièrement. Et pour mettre un peu de magie supplémentaire, la neige nous a fait le plaisir d’être présente même si c’était de façon éphémère.

Ce week-end a commencé sous les meilleurs hospices avec des petits plaisirs pour tous. Ambrine était invité à l’anniversaire de sa BFF. Elles se connaissent depuis la maternelle et forment un trio de choc avec une troisième amie qui n’est malheureusement plus dans la même école. C’était l’occasion de se retrouver et de rire aux éclats pendant quelques heures. Pendant ce temps, je me suis gavée de croustillons hollandais que l’homme m’avait adorablement ramené. Et la soirée s’est terminée par une partie de Monopoly endiablée où ma fille m’a mis une raclée monumentale : banqueroute avec la totalité de mes cartes hypothéquées …

Aujourd’hui, direction le marché de Noël de notre village avec mes parents où nous allons récupérer les jolies choses que les enfants ont fabriqués pour Noël : j’ai hâte ! On prolongera probablement le plaisir autour d’un gâteau et d’un chocolat chaud en famille.

 

IMG_20171128_122201IMG_20171130_122352IMG_20171129_193201IMG_20171201_075558IMG_20171201_131415IMG_20171202_082039IMG_20171202_191910IMG_20171202_205029

 

Et pour ceux et celles qui auraient loupés l’info croustillante du blog, voici un petit récap des billets de la semaine :

 

IMG_20171130_181013.jpg

Bon dimanche !

C’est ma participation aux Petits Bonheur du Blog C’était comment avant.

 

 

Publié dans Tranches de beauté

[ L’Action Paris ] J’ai testé le masque visage à l’huile de riz ( concours )

 

Parlons bien, parlons soin ce matin !

Le dimanche, c’est journée cocooning pour moi, et encore plus depuis que les températures flirtent avec les 0°C. Au programme, selon mes envies, gommage, hydratation et … masque évidemment. Parmi mes derniers tests figurent le masque pour le visage à l’huile de riz de la marque L’Action Paris dont on va justement parler aujourd’hui.

 

IMG_20171126_170751

 

 

Petite piqure de rappel : L’Action Paris offre une gamme de produits de traitement à emporter partout. La marque a mis l’accent sur un emballage léger, moderne et ludique  proposant ainsi des produits qui agissent sur les zones ciblées du visage de façon spécifique et localisée.

 

Composition : Ingredients : aqua (water), palmitic acid, stearic acid, octyldodecanol, cetearyl alcohol, dimethicone, paraffinum liquidum (mineral oil), oryza sativa (rice) bran oil, ricinus communis (castor) seed oil, squalane, phenoxyethanol, caprylic/capric triglyceride, cetearyl ethylhexanoate, methylparaben, sodium hydroxide, parfum (fragrance), phyllostachys edulis shoot water, sodium cetearyl sulfate, sodium lauryl sulfate, glycerin, ethylparaben, isopropyl myristate, litchi chinensis fruit extract, lilium candidum flower extract, citronellol.

Plus clairement il contient de  l’huile de riz anti-oxydante et matifiante enrichie d’un macérat de lys blanc pour apaiser et protéger la peau, ainsi que des extraits de bambou et de litchi pour reminéraliser et offrir un teint parfait.

 

Après toute cette partie technique, place aux présentations !

 

20171201_110134

20171201_110141

20171201_110223

 

Côté packaging, on est face à un emballage souple et unidose. Je le trouve hyper pratique puisque l’on peut très facilement le glisser dans son sac et par conséquent l’utiliser où on veut, quand on veut et comme on veut. Et comme la marque propose une diversité de masques, cela permet de varier les plaisirs selon les envies et les besoins !

Pompom sur le bonnet ( c’est de saison ! ), l’ouverture se fait à la main ; Point besoin de ciseaux ou autres ustensiles. C’est un détail qui a son importance !

 

Entrons maintenant dans le vif du sujet avec le moment le plus agréable : l’application.

A la sortie du sachet, la texture est ferme et onctueuse. Elle arbore une couleur blanche, légèrement translucide, basique pour ce type de soin. Une fois étalée sur la peau, la texture se fait plus mousseuse et légère, ce qui rend l’application ultra agréable. Pas de chute ou glissement de matière à déplorer, ça tient bien sur la peau et on peut sans aucun soucis vaquer à ses occupations.

L’odeur est un délice, à la fois douce et fruitée.

 

 

 

Évidemment, je ne peux pas clore cette revue sans parler résultats.

Après un bon quart d’heure de pose, je n’ai déploré ni picotements, ni tiraillements, ni autres petits effets indésirables que j’ai malheureusement déjà pu rencontrer avec d’autres masques.

L’élimination est facile à l’eau claire, à l’aide d’une lingette démaquillante lavable pour ma part. En 5 minutes, c’est bouclé !

L’effet est immédiat : la peau est souple et douce. On note une petite pointe d’hydratation qui ne nécessite pas que je peaufine avec l’application de ma crème de jour. A noter toutefois que j’ai une peau mixte qui ne nécessite pas forcément une hydratation de folie. Je reste donc réservé sur ce point pour les peaux sèches …

Même s’il est léger, on peut également mettre en avant un petit effet frais et coup de fouet. C’est subtile et tellement discret qu’il ne rend pas l’utilisation désagréable en cette période hivernale.

 

Au final, j’ai beaucoup aimé ce petit masque qui fait tout simplement son boulot. Il est pratique, facile à utiliser, agréable, convainquant … et le tout à petit prix !

Attention cependant à celles qui recherchent une hydratation prononcée, je pense qu’il reste basique et ne conviendra pas aux peaux assoiffées …

 

20171201_110121

 

Lorsque j’ai acheté ce masque, j’ai tout naturellement pensé à vous. Oui, je suis comme ça moi ! J’aime faire plaisir autour de moi.

Je vous propose donc de gagner un masque pour le visage de la marque L’Action Paris, le même que le mien plus précisément.

Et pour ce faire, on va faire ultra simple :

  • Me suivre sur l’un des réseaux sociaux, au choix : Hellocoton, Facebook ou Instagram, en n’omettant pas de me laisser votre pseudo.
  • Me laisser un petit commentaire sympa en me disant par exemple si vous connaissez ou pas la marque, ce masque, ce que vous en pensez, … bref ce qui vous passes par la tête.

Bonus : j’accorderais des chances supplémentaires aux partages et aux suivis supplémentaires sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à me laisser pseudo et liens si c’est le cas !

 

Concours ouvert jusqu’au vendredi 15 décembre à minuit et réservé à la France Métropolitaine.

 

 

Publié dans Au quotidien

Des petits mots qui choquent …

 

thumbnail_IMG_20170625_112435

 

Il y a 15 jours, j’ai travaillé exceptionnellement le vendredi car ma collègue était malade. Jusque là, rien d’anormal.

Les enfants sont donc allés à la garderie le temps que l’homme les récupère vers 18H. Quant à moi, j’ai terminé à 18H30, fait ma route habituelle de 30 minutes, pour rentrer vers 19H00 à la casa.

A peine la porte passée, ma grande s’est ruée vers moi. J’ai de suite vu dans son regard que quelque chose n’allait pas. Et je ne me suis pas trompée car quelques secondes après, elle fondait en larmes dans mes bras.

Juste le temps d’enlever manteau et chaussures, j’interrogeais mon mari du regard. Dispute avec son frère et sa sœur ? Punition ?

Non, rien de tout ça … Mon mari était aussi perplexe que moi !

J’ai donc pris le temps de m’asseoir au calme avec elle et c’est là qu’elle m’a tout expliqué :

Elle était assise à la garderie avec une copine. Elles jouaient toutes les deux tranquillement quand Ambrine a indiqué qu’elle voulait aller aux toilettes. Sur ce, la copine lui a répondu :  » ok, mais tu dois m’embrasser sur la bouche avant « .

Ambrine est restée figée, a refusé et a réitéré son intention d’aller au toilette.

La copine la regardé droit dans les yeux et a lancé :  » si c’est comme ça, tu vas devoir faire l’amour avec moi aux toilettes  » et l’a suivi en direction des toilettes.

Ambrine a donc préféré zappé les toilettes et est partie jouer avec sa sœur.

Elle n’a rien dit, n’a rien montré, Elle a fait comme si de rien n’était jusqu’à ce que son père la récupère à 18H00. Là encore, aucun mots n’ont filtré.

Elle est comme ça ma grande. Elle garde tout pour elle … Et pourtant, ces paroles l’ont profondément choquée.

Pourquoi sa copine a t-elle dit ça ? Pourquoi à elle ? Était-elle sérieuse ? Ou rigolait-elle ? Plein de questions qui l’a bouleversaient.

Lundi matin, j’ai pu compter sur les animateurs du centre qui ont confronté les filles et leur ont fait discuté de ces propos. Ambrine a pu poser toutes les questions qu’elle souhaitait à sa copine et comprendre qu’en fait les mots étaient sortis de leur contexte et pas forcément  » compris  » ( et à priori entendu d’autrui … ).

Nous avons pu en reparler en tête à tête le lundi soir et je l’ai senti soulagé.

Avez-vous déjà été confronté à ce genre de  » mots  » ?

Comment a réagi votre enfant ? Et vous ?

Publié dans Tranches de vie

Jolie semaine en Instagram # 10

 

On peut dire que les microbes et la fatigue nous ont rattrapés cette semaine.

 

IMG_20171120_132623

 

Après avoir lutté pendant 3 jours au boulot contre un mal de tête épouvantable, je me suis écroulée jeudi, terrassée par la fièvre et une grosse fatigue je pense.

Du coup, tout le monde est resté au chaud et on a fait l’école buissonnière. Je sais, c’est pas joli joli, mais bon …

Au programme : chocolat chaud, dessin animé sous la couette, parties endiablées de jeux de société, pâtisserie à 8 mains, bref du bonheur en barre !

Fin de semaine, Mamie nous a amené les calendriers de l’avent faits home made. Ils sont trop beaux et les gnomes n’ont qu’une envie : les ouvrir !

Samedi, direction le centre équestre comme d’habitude. Ambrine a monté Rock, un double poney ( trop ) haut, intrépide, vif et rapide. Mon cœur a fait plusieurs bons en la voyant sauter et galoper. Quant à elle, elle s’est juste éclatée ! C’est beau de voir cette complicité qu’elle a avec son poney et le smile qu’elle affiche sur son visage.

Ce matin, les microbes sont de retour avec un joli 39,6 ° C de fièvre pour Ambrine. Ça sent le médecin de garde …

 

IMG_20171119_115245IMG_20171124_143008IMG_20171125_140118IMG_20171125_174701

 

Pas de billets croustillants cette semaine mais je me rattrape dès la semaine prochaine !

Bon dimanche !

C’est ma participation aux Petits Bonheur du Blog C’était comment avant.

Publié dans Tranches de vie

Jolie semaine en Instagram # 9

 

Dimanche soir … Une semaine se termine et une autre est sur le point de redémarrer. Comme d’habitude, on se retrouve pour un petit focus des petits bonheurs de la semaine écoulée à travers les photos postées sur Instagram.

 

IMG_20171111_094933

 

Début de semaine habituel : boulot pour moi et école pour les enfants. Rien de particulier hormis une petit table récupérée chez mes parents, patinée par mon papa, qui a pris parfaitement place dans notre intérieur. Elle sera parfaite pour faire office de bureau et il ne me reste plus qu’à trouver la déco adéquate.

Mercredi, direction les Beaux-Arts pour Siham et l’occasion de se balader un peu en ville.

Jeudi, direction l’ophtalmo pour moi. C’est un rdv que j’attendais avec impatience car ma vue a énormément baissé. Le bilan est sans appel : je suis astigmate, et cela explique les nombreux maux de tête qui me pourrissent la vie en ce moment. Il ne me reste plus qu’à aller choisir de jolies lunettes !

 

Vendredi, je profite d’une journée off pour emmener et récupérer les enfants à l’école.

Une énorme migraine m’a clouée au lit pour le week-end, raison pour laquelle je publie un peu tardivement. J’espère que cette nouvelle semaine commencera mieux …

 

IMG_20171111_150825IMG_20171112_113800IMG_20171112_124721IMG_20171112_170952IMG_20171113_125540IMG_20171115_160507IMG_20171115_163549IMG_20171116_160126IMG_20171117_134349IMG_20171117_170928IMG_20171118_093006

 

Et pour ceux et celles qui auraient loupés l’info croustillante du blog, voici un petit récap des billets de la semaine :

 

Bon dimanche !

C’est ma participation aux Petits Bonheur du Blog C’était comment avant.

Publié dans Tranches de beauté

[ Desert Essence ] De la pistache sur les pieds …

 

Depuis quelques semaines, j’ai abandonné avec tristesse tongs et petits nu-pieds d’été pour rechausser mes bottines préférées. Si mes pieds sont maintenant bien au chaud, ils souffrent tout de même de cet enfermement : transpiration, frottements, piétinement, et autres joies des journées à 100 à l’heure, chaussée du matin au soir.

 

20171116_093009

 

Pour parer à ces petits désagréments, et ce dès que les premiers froids arrivent, je dégaine mon arme fatale : la crème réparatrice pour les pieds pistache sublime de Desert Essence. C’est de loin mon moment cocooning préféré du moment, tranquillement installée devant un bon film, alliant détente et soin en un seul produit.

Petite piqure de rappel : Desert Essence offre une large gamme de cosmétiques 100 % d’origine végétale ( notamment sans blé, sans gluten, sans paraben, sans sulfates de sodium lauryl / laureth ou phtalates, sans parfum et colorant artificiels, sans silicone, EDTA, sans OGM ou d’ingrédients irradiés, sans formaldéhyde, sans dérivés de glycol, sans dérivés de pétrole ).

Labellisée AB, Cosmébio et NSF, la marque se positionne Bio et Vegan.

 

Composition : Aloe barbadensis leaf juice*, pistacia vera (pistachio) seed extract*, butyrospermum parkii (shea) butter*, SD alcohol 38-B*, glycerin (palm), hydrolyzed jojoba esters, jojoba esters, stearic acid (coconut), helianthus annuus (sunflower) seed oil, cetyl alcohol (coconut), leuconostoc/radish root ferment filtrate, natural fragrance/flavor (parfum/aroma), simmondsia chinensis (jojoba) seed oil*, tocopherol (vitamin E), pistacia vera (pistachio) seed oil*, macadamia integrifolia (macadamia) seed oil*, lonicera japonica (honeysuckle) flower extract, lonicera caprifolium (honeysuckle) flower extract, xanthan gum, sodium phytate, water (aqua)

Plus clairement, elle contient de l’huile de pistache biologique, du beurre de karité et de l’huile de noix de macadamia.

 

Après toute cette partie technique, place aux présentations !

 

20171116_093023

 

Côté packaging, on est face à un tube souple en plastique relativement basique pour ce type de produit. Le visuel est fidèle à la marque avec une jolie photo gourmande de pistaches. L’ouverture se fait par un bouchon à clapet. Le tout est robuste et résiste aux multiples utilisations que je lui fait subir au quotidien.

 

20171116_093046

 

Entrons maintenant dans le vif du sujet avec le moment le plus agréable : l’application.

A la sortie du tube, on découvre une crème à la texture onctueuse, ni trop épaisse, ni trop fluide, juste parfaite à mon goût. Ça ne dégouline pas dans tous les sens, et à contrario ça ne prend pas des heures à étaler.  Et côté pénétration, les plus pressées seront ravies car quelques minutes suffisent pour que l’excédent de crème soit totalement absorbé par l’épiderme, sans sensation grasse, collante ou de film sur la peau.

Mais je ne peux pas terminer ce chapitre sans vous parler de son odeur : une tuerie !

Je regrette d’ailleurs que l’on ne puisse pas la partager entre écrans interposés car c’est vraiment la petite pépite de cette crème. L’alliance de la pistache et d’une note de fond amandée apporte de la rondeur et de la sensorialité à cette crème qui devient une véritable petite gourmandise pour les pieds !

 

 

Évidemment, je ne peux pas clore cette revue sans parler résultats.

Pour ma part, je l’utilise quotidiennement le soir, en petits massages, confortablement installée devant la télé. Je termine généralement mon rituel par un enfilage de socquettes en bonne et due forme, d’une part car je suis frileuse des pieds, et d’autre part pour accentuer l’effet hydratation. Certaines utilisent d’ailleurs les chaussettes type Ecotool à cet effet.  Honnêtement, je ne les ai pas testé mais le résultat est plutôt concluant avec mes petites chaussettes en coton classiques donc ça me va bien.

Au petit matin, mes pieds sont tout doux. Ma peau est souple et confortable, sans signe de sécheresse particulière. Je tiens tout de même à préciser que je n’ai pas les pieds secs de nature et que, par conséquent, je n’ai pas à lutter contre les petits tracas du genre crevasse.

 

Je conclurais donc par un très bon point pour cette petite crème pour les pieds, simple au premier abord, mais forte en efficacité. Sa douce odeur de pistache amandée apporte une touche sensorielle au soin, gros avantage pour celles qui rechignent à s’occuper de leurs petons et les délaissent au quotidien.

Petit détail qui a tout de même son importance, si vous rechercher un effet nourrissant, cette crème pour les pieds à la pistache de Desert Essence n’est pas la plus adéquate. En effet, bien qu’hydratante, elle n’est pas à mon sens suffisamment riche pour les pieds qui souffrent d’une sécheresse sévère.

Idem si vous recherchez un effet frais et / ou délassant, là encore cette petite crème n’est pas la cible à privilégier. Je la destine plus volontiers à un soin plaisir et cocooning, pour un véritable moment de détente.

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Tranches de vie

De la lumière à l’ombre …

 

Dans la normalité des choses, on aspire à passer de l’ombre à la lumière. Et dans le monde de la blogosphère, c’est pareil. Au départ, on crée un blog pour soi, et puis, de fil en aiguille, le bébé blog grandit. On prend du grade. On se fait connaître. Et le halo de lumière apparaît !

 

portrait-2718001_960_720

 

Pour ma part, j’ai choisi d’éteindre la lumière et de me fondre dans l’obscurité.

Certaines le savent, il y a plus d’un an maintenant, je roulais ma bosse comme on dit sur un blog catégorisé famille.  J’avais des vues, des partenariats en veux tu en voilà, des invitations de la mort qui tue, bref un blog dans la lumière.

Sauf que , la lumière fait mal aux yeux. Alors non, pas tout suite. Au départ, on se sent grisée. On enfile les lunettes de soleil et on se laisse porté. On reçoit des produits gratis. On joue les stars dans des invitations mondaines. On reçoit tellement de mail qu’on a l’impression d’être le centre du monde.  Je pousse un peu le bouchon sur les allusions volontairement. Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existées serait purement fortuite, on est d’accord …

Mais la lumière, ça brule. Et à ce jeu là, je me suis vite brûlée les ailes.  Trop de temps sur le blog, et finalement pas assez pour ma famille. Trop de produits reçus, qui finalement ont pourri dans les placards. Trop de consommation, qui finalement a terni notre vision. J’y ai tout simplement perdu ma liberté, prise dans cet engrenage de pression, de m’as tu vu, de faire paraître, de statistiques et de bling bling.

Mais non, je ne regrette rien. J’ai fait des rencontres incroyables. J’ai découvert énormément. J’ai profité, il faut bien l’avouer. Je me suis éclatée, tout simplement.

A contrario, j’ai aussi morflé. A trop tester, je me suis perdue. A trop me tartiner la peau, j’ai pustulé à mort. A trop jouer, mes enfants ont cru que le facteur était le Père Noël. A trop dire oui, j’ai perdu mon honnêteté.

A terre, je repars aujourd’hui du côté obscure. Alors non, pas celui qui distribue du vice, de l’envie, de la jalousie et de la haine à foison. Mais plutôt, le côté discret et vrai que j’affectionne tout particulièrement.

Peut-être qu’un jour je rejoindrai de nouveau la lumière. Cela serait cracher dans la soupe que de dire que je ne le veux pas. Disons que mes erreurs du passé me serviront dans l’avenir. Cette fois, je me sens mieux armée : para-con, t-shirt anti-rageux, chapeau  de sincérité et indice 10 000 de love en barre !

 

 

 

Publié dans Tranches de vie

Jolie semaine en Instagram # 8

 

Après 2 semaines de vacances ( enfin pas complètement ), il était temps de reprendre le chemin de l’école pour ma petite tribu. J’aime pas !

 

IMG_20171104_170206

 

Le train train garderie -cantine – garderie a donc repris du service, tandis que moi je débutais ma semaine de boulot. Heureusement, malgré le temps plus que pourri, le cabinet est assez calme … mais ça ne va pas durer ! J’aime !

Mercredi, comme d’habitude, valse des activités et courses en tout genre.En déposant Siham aux Beaux Arts, j’ai tout de même pris quelques minutes pour admirer les oeuvres de certains élèves. Leur talent est époustouflant !  La journée s’est terminée par une petite virée mère / fille en ville avec ma grande. J’aime !

Les microbes nous ont rattrapés en fin de semaine avec un youyou qui avait mal au bidou et qui est donc resté avec maman. J’aime pas !

Manque de chance, ma collègue étant malade, j’ai du reprendre le chemin du boulot vendredi au pied levé. J’aime pas !

Je suis donc bien décidé à profiter un maximum de ce week-end en famille. Le temps étant figé sur pluie, chocolats chauds et jeux de société seront à coup sûr de la partie. J’aime !

 

IMG_20171105_184417IMG_20171106_081537IMG_20171106_121943IMG_20171108_175009IMG_20171108_195908IMG_20171109_092800IMG_20171109_182344IMG_20171110_122554

 

Et pour ceux et celles qui auraient loupés l’info croustillante du blog, voici un petit récap des billets de la semaine :

Bon dimanche !

C’est ma participation aux Petits Bonheur du Blog C’était comment avant.